Actualités

Palmarès

PalmarèsSeptembre 2015

Le top 10 des grandes villes de Haute Savoie

Au palmarès des plus grandes villes de Haute-Savoie, on trouve Annecy, Thonon-les-Bains, Annemasse, Annecy-le Vieux…

Ville

Nombre d’habitants

Cadre de vie

Note sur 5

Annecy

50 943

4,5

Thonon-les-Bains

34 661

4

Annemasse

33166

2,5

Annecy-le-Vieux

20115

4,2

Seynod

18798

2,8

Cluses

17525

2,5

Cran-Gevrier

17206

3,1

Sallanches

15957

4,2

Rumilly

13877

2,9

Bonneville

12479

3,7

Retrouvez ces villes et nos programmes immobiliers sur cette carte.

Annecy

Baptisée "la Venise des Alpes", elle possède trois cours d'eau qui traversent la vieille ville. Elle est la sixième ville la plus peuplée de la région Rhône-Alpes. Classée Ville d'Art et d'Histoire, elle possède de nombreux monuments dont neufs qui ont reçu le label "patrimoine du XXe". Une de ses manifestations les plus appréciées est la Fête du lac qui existe depuis 1978.

Thonon-les-Bains

Station thermale réputée, la ville de Thonon-les-Bains en Haute-Savoie est située à la frontière suisse, sur la rive sud du lac Léman. La commune possède de nombreux attraits touristiques et économiques.

Annemasse

Située à la frontière franco-suisse, Annemasse est une ville du département de la Haute-Savoie. Du point de vue économique, cette commune profite de sa proximité avec Genève, deuxième place financière de Suisse.

Annecy-le-Vieux

Annecy-le-Vieux est parmi les villes les plus prisées de l’agglomération annécienne. L'endroit sait charmer tous ceux qui s’en approchent grâce à son patrimoine culturel, environnemental et touristique incontestable.

Seynod

Seynod est située à 4 km seulement du centre-ville d’Annecy et des plages de son lac. Commune en plein développement, elle se dote au fil des années de multiples équipements municipaux (écoles, collège, médiathèque) et plus récemment d’un vrai centre-ville, convivial et aéré.

Cluses

Au cœur de la vallée de l'Arve, Cluses est située entre Genève et Chamonix. Dominée par les sommets des Alpes, la ville s'est développée grâce à sa position de pont sur l'Arve.

Cran-Gevrier

Cran-Gevrier fait partie intégrante de l’agglomération d’Annecy. Elle s’affiche comme l’une des communes les plus dynamiques de l’agglomération.

Sallanches

Un cadre somptueux, ouvert sur la chaîne du Mont Blanc, un environnement préservé, sont les atouts "nature" de Sallanches, la Ville au Pays du Mont-Blanc.

Rumilly

Carrefour et territoire d’interface entre l’agglomération d’Annecy et la Savoie, Rumilly est un pôle d’attraction économique. Le centre ville est très dynamique et regroupe 250 commerces et artisans.

Bonneville

Bonneville confirme sa position de ville frontalière à la Suisse en bénéficiant d’une très forte attractivité pour les nombreux travailleurs suisses résidant dans la région genevoise française.

Retrouvez ces villes et nos programmes immobiliers sur cette carte.

 

Acheter-Louer ?

Acheter-Louer ?Septembre 2015

2015, l'année idéale pour devenir propriétaire ?

Vous vous demandez si ce n’est pas le moment de devenir propriétaire de votre résidence principale ? Lisez ceci !

Le constat est sans appel, acquérir un logement de 70 m² devient plus rentable que de le louer au bout de 4 ans seulement, soit une année de moins qu’en 2014. Et plus le logement est grand, plus la rentabilité est importante. 

Une étude réalisée sur les 37 plus grandes villes de France montre que, si vous êtes locataire et que vous prévoyez de le rester encore au moins 4 ans, envisagez l’achat de votre résidence principale, si c’est financièrement possible bien évidement, avec des ressources et un apport suffisant.

En effet, avec la baisse des taux d’emprunt depuis fin 2014, acheter en 2015 est une meilleure affaire que l’an passé où les taux étaient plus élevés. On considère déjà l’an 2015 comme l’Année idéale pour devenir propriétaire !

Des contrastes selon les régions

Tout d’abord, les villes où vous pouvez vous lancer et prévoir un investissement rentabilisé en moins de 2 ans, Brest, Reims ou Le Havre. Viennent ensuite Grenoble et Rouen, représentatives de la moyenne française, avec une durée de détention de 4 ans pour que votre achat soit plus intéressant que la location. En d’autres termes, pour de nombreuses villes de province, vous pouvez acheter les yeux fermés.

Attention, l’engouement pour certaines villes nuit à cette rentabilité rapide. A Boulogne-Billancourt il faudra vous montrer très patient, soit 16 ans, alors qu’à Lyon ça sera 13 ans, à Bordeaux 9 ans, à Nice 5 ans.

Si Paris reste toujours un cas à part par rapport à la province, la capitale profite pleinement de la baisse des taux d’intérêt. En 2014, il fallait attendre vingt ans pour que l’achat devienne plus intéressant que la location. Or, il suffit pour la même surface de seulement 14,5 années en 2015.

Article lié :
L'immobilier va-t-il repartir à la hausse ?

Etude réalisée par Meilleurtaux.com

Hausse des taux

Hausse des tauxSeptembre 2015

Est-ce encore le moment d’acheter ?

C’est encore avec beaucoup d’entrain que les Français se lancent dans des projets immobiliers et cela, malgré la remontée progressive des taux de crédit !

Nous nous sommes éloignés des records de taux enregistrés en début d’année mais le financement à crédit d’un bien immobilier reste très attractif. En effet, même si les taux sont en hausse - en moyenne de +0,20% - la tendance est modérée et les financements toujours attrayants. Les emprunteurs peuvent donc compter sur des taux fixes de 2,40% sur 20 ans hors coût des assurances.

Nous constatons aussi la constante volonté des banques à accorder des prêts, le crédit immobilier constitue toujours un excellent produit d’appel pour attirer de nouveaux clients, souligne notre partenaire courtier Axedys.

Y a-t-il une contrepartie ?

Dans la mesure où les établissements bancaires ont été submergés de demandes de renégociations et de rachats de crédits, les délais d'obtention des prêts se sont rallongés. Il faut presque 2 fois plus de temps pour une réponse de principe, soit environ 2 semaines.

La conséquence de cet afflux affecte également le délai de déblocage des fonds passant ainsi à 70 jours au lieu de 35 jours en moyenne.

Article lié :
Hausse des taux (juin 2015)

 

Prix de l'immo

Prix de l'immoSeptembre 2015

L'immobilier va-t-il repartir à la hausse ?

Nous constatons un revirement de marché avec une hausse de la demande d’achat dans de nombreuses agglomérations. En revanche les prix de vente de l’ancien restent pour le moment orientés à la baisse.

Est-ce la fin de la baisse ?

Le nombre d’acheteurs ne cesse d’augmenter face au nombre de vendeurs. Bientôt, le rapport de 2 pour 1, idéal pour un marché dynamique, sera atteint ce qui pourra retourner la tendance. Mais attention, d’autres facteurs macroéconomiques entrent en ligne de compte et une hausse sera certainement longue à venir…

Car les marchés sont contrastés

Les prévisions pour l’année 2015 donnent une baisse comprise entre 0 et 5% sur l'ensemble du territoire. Un contraste qui s'observe avec les grandes villes qui montrent un recul de plus de 10% en moyenne depuis 4 ans.

Alors, c’est pour quand ?

Cela pourrait prendre du temps entre 1 et 2 ans en fonction des zones. Tout d’abord les plus attractives comme le Grand Genège réagiront plus vite. Les autres auront besoin de plus de temps. Enfin, l’inversion de la tendance est aux décisions politiques et économiques qui peuvent à tout moment contrarier une reprise encore trop fragile.

 

Article lié :
Les ventes de maisons individuelles repartent à la hausse