Actualités

Acheter en France

Acheter en FranceDécembre 2015

Pourquoi est-ce le bon moment d’investir dans l’immobilier en France ?

Face à la crise, la pierre reste un placement refuge. Même avec des rendements moyens de 3,5 à 4 % bruts, investir dans l’immobilier offre une meilleure rentabilité que la plupart des produits d’épargne à moyen ou long terme, comme par exemple les 2,5 % de rendement moyen des contrats d’assurance vie en euros de l’an dernier.

Pour diversifier son patrimoine, l’immobilier qui a bien résisté face aux placements boursiers, est une valeur sure. De plus, le moment est favorable grâce à des taux de crédit très avantageux, soit entre 1,5 et 2 % sur 15 ans ou entre 1,7 et 2,3 % sur 20 ans. Il est pertinent d’en profiter avant une remontée des taux dans les prochains mois prévue par certains experts.

Comment sélectionner un logement ?

Tout d’abord choisir un bon emplacement répondant aux premiers souhaits des habitants, à savoir le bien vivre et la proximité des commerces et écoles. Ensuite, préférez une ville dynamique tant au plan démographique qu’économique, pour que l’investissement ai toutes les chances de se valoriser et de vous procurer une plus-value à la revente.

Quels sont les atouts du neuf ?

Un logement neuf bénéficie souvent d’une construction de qualité, aux normes les plus récentes, performant en matière d’économies d’énergie et surtout, aucun travaux n'est à prévoir. De plus les différentes garanties comme le Parfait Achèvement, la Biennale et la Décennale permettent, à l’inverse de l’ancien, de mener son projet sereinement.

Articles liés :
Le logement idéal

Se loger en France
 

Le logement idéal

Le logement idéalDécembre 2016

Le logement parfait se doit d’être situé au calme et...

Afin de déterminer à quoi ressemble le logement parfait des Français, le portail de l'immobilier notarial Immonot a réalisé un sondage. Le logement parfait se doit d’être situé au calme.

L’habitat rêvé des Français s’oriente vers une grande maison, entourée de verdure et surtout loin du bruit. C’est 37% des personnes interrogées qui conçoivent leur maison idéale à la campagne, contre 35% qui préfèrent un logement en ville. Et à l’inverse d’une idée reçue, ce n’est pas le littoral qui l’emporte mais bien l’intérieur des terres : seulement 16% des personnes interrogées s'imaginent en bord de mer.

Et pour bénéficier au mieux de leur environnement, 62% des Français optent pour la maison individuelle au détriment de l’appartement.

Logement calme ou fonctionnel ?

C'est tout d'abord le calme qui est privilégié par 31% des répondants qui plébiscitent la maison, devant l’aspect fonctionnel à 25%. Ceux qui se voient en ville privilégient la proximité des commerces et des transports, la tranquillité arrive en deuxième position.

Quelle est la bonne surface habitable ?

Les Français voient grand ! 36% d’entre eux mentionnent la surface parfaite habitable entre 100 et 150 mètres carrés et 26% entre 75 et 100 mètres carrés. Les pièces à vivre sont les préférées avec dans l’ordre le salon ou la salle à manger pour 68%, suivi de la cuisine à 23%.

Articles liés :
Se loger en France
Un premier achat ?

Crédit fin 2015

Crédit fin 2015Décembre 2015

L’ensemble du marché se maintient avec un éclaircissement pour le neuf.

Depuis l’été 2015 les chiffres sont sensiblement les mêmes. La résidence principale représente le moteur du marché avec 87% des acquéreurs dont 25% de primo-accédants, l’investissement locatif soutenu par le dispositif Pinel est  à 11% et la résidence secondaire à 2%.

Les accédants à la propriété sont la force du marché immobilier résidentiel avec un cycle de vente suivie d’un rachat plutôt dynamique. En novembre 2015 la moyenne d’un emprunt était de 182 581 euros sur 194 mois (16 ans et 2 mois).

Le neuf redémarre !

Le nombre de primo-accédants s’est crispé mais ils sont moins nombreux à acheter dans l’ancien. C’est bon signe pour l’immobilier neuf qui fait beaucoup d’efforts pour séduire les jeunes accédants. Ces derniers empruntent en moyenne 180 580 euros sur une durée de 238 mois (19 ans et 10 mois). Seulement 80,92% des primo-accédants achètent dans l’ancien contre 93,15 pour les accédants.

L’investissement

Dès le début de l’année 2015, le dispositif Pinel a bien favorisé l’investissement locatif avec une réduction d’impôt à la clé. Malheureusement, on note un essoufflement, voire une démotivation des propriétaires bailleurs. De ce côté c’est encore le neuf qui tire son épingle du jeu.

Articles liés :
Un premier achat?
Prévisions 2016
Notre partenaire
Axedys - Finance et Conseil

COP21

COP21Décembre 2015

Pendant la COP21 les professionnels du bâtiment se font entendre !

A l’issue des entretiens entre entrepreneurs et artisans du bâtiment, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) profite de la 21ème Conférence des Parties sur le climat (COP21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre, pour dévoiler ses propositions pour l'environnement.

Que désirent les professionnels ?

Le bâtiment est au cœur de la lutte mondiale contre le changement climatique. C’est le secteur qui a l’empreinte écologique la plus importante en France. Afin de réduire cette empreinte écologique ils mènent leurs efforts pour faire décoller le marché de la rénovation énergétique et pour développer le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) mis en place début 2015.

Selon la FFB, la réussite passe par le développement des énergies renouvelables dans les bâtiments avec un véritable soutien des pouvoirs publics aux entreprises éco-responsables et la prise en compte de la réalité économique des ménages.

Des chiffres

Quand on associe les matériaux, la construction, l’utilisation et la fin de vie (recyclage, démolition…), le bâtiment représente 46 % de la consommation d’énergie en France. C’est donc l'un des leviers sur lequel les tous les pays réunis lors de la COP 21 peuvent et doivent agir pour atteindre l'objectif de diviser les émissions de gaz à effet de serre par 2 ou 3 d'ici à 2050.

Article lié :
Plus 10 000 habitants de plus par an !