Actualités

Investir

InvestirNovembre 2016

Quels sont les atouts de la Haute-Savoie pour investir dans l'immobilier ?

La Haute-Savoie demeure dans sa globalité très attractive grâce à son dynamisme économique et sa position stratégique au cœur de l’Europe et à proximité de la Suisse. Mais pas seulement. Le département cumule bien des avantages pour séduire les investisseurs comme l’emploi, les universités, la qualité de vie et sa proximité avec les stations de montagne favorisant le tourisme.

Un fort pouvoir d’achat des habitants

Le niveau du pouvoir d’achat en Rhône-Alpes, avec un revenu moyen par personne et par an de 19 917 €, inscrit la région à la seconde place des villes de France. La commune de Saint-Julien-en-Genevois figure en 7è position dans le top ten des villes françaises où le pouvoir d’achat est le plus élevé avec 25 433 € par personne et par an.

Ce fort pouvoir d’achat peut s’orienter rapidement vers l’immobilier à la fois fonctionnel et de standing. Si la population étudiante fournit un véritable réservoir pour la location de petite surface, dans les zones frontalières, la location précède souvent un achat et favorise donc le marché des plus grandes surfaces habitables.

Préférez les surfaces plus généreuses

Les secteurs frontaliers attirent de nombreux cadres travaillant pour beaucoup en Suisse, et disposant de salaires conséquents. Ils en profitent pour louer de belles surfaces avec terrasse ou jardin privatif. D’ailleurs, cette population se concentre dans la région de Saint-Julien-en-Genevois et de Gex dans l’Ain.

Comme vous la savez, les grandes surfaces n’offrent pas le meilleur rendement, même avec le dispositif Pinel, mais leur turn-over est bien inférieur à ceux des T1 et T2. Les programmes immobiliers neufs proposent plus de petites surfaces au détriment des plus grandes locations. De ce fait, il y a très peu de vacance entre deux locataires.

Faire un investissement immobilier présente des risques, notamment en cas d’absence de location, de loyer impayé ou de vacances locative. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice de la réduction d’impôt. Tout décalage dans la signature de l’acquisition et/ou dans le calendrier de livraison est susceptible d’entrainer la perte du bénéfice de la réduction d’impôt. 

Articles liés :
La défiscalisation avec le dispositif Pinel
Quel est le profil de l'acquéreur 2016 ?
Faites vous une place au soleil en investissant dans le neuf.

 

Home-staging

Home-stagingNovembre 2016

Nos 8 conseils pour vendre plus vite !

Vous souhaitez vendre rapidement votre appartement ou votre maison ? Le home-staging est la solution pour moderniser et valoriser votre bien afin de le vendre plus vite et dans de meilleures conditions. Une chose est sûre, un acheteur sait dès les premières minutes de sa visite si le logement lui plait. Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous donnons 8 conseils de home-staging à réaliser vous-même. Votre logement va faire rêver !

1 - Ces petits travaux provisoires qui durent

Vous avez surement de menus travaux en attente de finition ou des petites dégradations, un robinet qui fuit, une prise électrique mal fixée, un coin de papier peint qui se décolle, un trou de clou dans un mur, un joint de douche en mauvais état… Tout cela doit être terminé ou réparé avant la mise en vente de votre bien immobilier.

2 - Désencombrez les espaces de vie

Nous vous conseillons de libérer un maximum de place. Votre futur acquéreur achète des mètres carrés, pas des meubles, des bibelots, des souvenirs de voyage. Alors, videz tout ce qui embarrasse inutilement l'espace de vie.

3 - Dépersonnalisez

Prenez du recul pour vous mettre dans la peau du futur acheteur. Aura-t-il les mêmes goûts que vous en matière de décoration ? Pas sur. Alors enlevez ce qui touche à l'intime pour l’aider à se projeter dans les pièces de votre logement.

4 - Rangez et mettez de l’ordre

Ne laissez pas une mauvaise impression s’installer dès les premiers instants de la visite. L’acheteur potentiel pourrait penser que vous ne prenez pas soin de votre bien et donc du sien s’il s’en porte acquéreur. Le désordre amène une sensation de pièces plus petites, alors veillez à ce que les lits soient faits, les jouets rangés, la cuisine propre et ordonnée, etc. N’oubliez pas les pièces annexes comme le garage, la cave ou encore l’abri de jardin.

5 - Donnez un coup de frais

Enlevez les vieux papiers peints et rénovez les peintures jaunies avec le temps en mettant un bon coup de peinture blanche ou claire. Aussi, un revêtement mural sans motif amène de la clarté, agrandit et harmonise l'espace.

6 - Ré-agencez votre intérieur

Essayez de donner une harmonie et une fonction aux différentes pièces. Rangez les meubles pour structurer de façon agréable les espaces. Aucune pièce ne doit avoir plusieurs fonctions : le bureau n’est pas une buanderie et le cellier n’est pas un débarras.

N’oubliez pas de mettre en valeur les beaux meubles pour séduire l’acheteur. Une belle table au centre de la pièce

7 – Donnez de la lumière

Une pièce sombre peut être un frein pour la vente car elle paraît moins accueillante et plus petite qu'une pièce lumineuse. Comme nous l’avons déjà vu vous pouvez éclaircir les murs avec une peinture, mais vous pouvez aussi enlevez les rideaux des fenêtres ou encore disposer des lumières d'appoint ou accrocher un miroir au mur pour capter la lumière naturelle.

8 - Soignez l’extérieur

Quand un visiteur entre dans une maison ou un appartement dans un but d’acquisition, il se rend assez rapidement aux fenêtres, balcons, terrasse ou jardin pour se rendre compte de la vue et de l’environnement. L’envie de se projeter dans son futur est naturelle. Alors lavez les vitres, tondez le gazon ou ramassez les feuilles mortes, rangez les poubelles et installez un mobilier accueillant.

Articles liés :
Découvrez nos astuces pour valoriser votre bien avant de le vendre.

La rénovation énergétique plus facile à financer

Acheter neuf ?

Acheter neuf ?Novembre 2016

Quelles sont les bonnes raisons pour investir dans un logement neuf ?

Si vous habitez dans un logement ancien, vous connaissez malheureusement certains inconvénients : des travaux de rénovation à prévoir, une isolation thermique et phonique qui ne respecte pas les normes, des charges courantes élevées, etc.

Alors, si vous souhaitez investir dans l’immobilier, vous devez vous poser la question du choix entre immobilier neuf ou ancien. Car, malgré son prix au m² plus élevé, l’achat d’un logement neuf présente de nombreux avantages face à l’ancien.

Les avantages du neuf

Tout d’abord, vous n’aurez pas à penser aux éventuels travaux de rénovation et bénéficierez des toutes dernières normes en termes d’équipement, de sécurité et de consommation.

De plus, les frais de notaire sont réduits. Pour un logement neuf, ils représentent 2 à 3 % du prix d’achat. C'est-à-dire 3 à 4 points de moins que dans l'ancien. C'est pourquoi on parle de frais réduits dans l'immobilier neuf.

Vous êtes à l’abri de certains types de réparation grâce à trois garanties légales :

- La garantie de parfait achèvement

Elle vous protège durant un an. Elle impose au constructeur de réparer toutes les malfaçons survenues au cours de l'année qui suit la réception des travaux, quelles que soient leur importance et leur nature.

- La garantie de bon fonctionnement

Elle vous protège pendant 2 ans. Elle impose au constructeur de remplacer tout équipement dont le fonctionnement n'est pas opérationnel. Le remplacement de l'équipement doit se faire sans détériorer le logement, notamment pour le cas de remplacement des équipements ménagers.

- La garantie décennale

Elle vous protège pendant 10 ans. Elle impose au constructeur de réparer les dommages qui :

  • compromettent la solidité et ses éléments d'équipements indissociables touchant à la structure même de la construction (glissement de terrain, mauvaise tenue de la charpente…).
  • rendent le logement impropre à sa destination (défaut d'étanchéité à l'air, infiltration d’eau…).
     

Le bilan neuf/ancien

Un logement neuf est plus onéreux à l’achat, mais vous n’aurez pas à vous soucier des travaux et rénovations à venir.

Si vous optez pour l’achat dans l’ancien, soyez vigilant et prévoyez des dépenses supplémentaires.

 

Articles liés :
Quel est le profil de l'acquéreur 2016 ?
Acheter dans l'immobilier neuf, tous les feux sont au vert !