Actualités

Se loger en France

Se loger en FranceNovembre 2015

Vers une pénurie de logements ?

La crise du logement ne sévit pas qu’à Genève.

Loger des salariés français est devenu une réelle préoccupation pour les employeurs.

Dans cette région où l’économie est dynamique les afflux migratoires sont très importants. Le rythme de construction de logements ne suffit pas à faire face à une telle croissance. Alors que 7500 logements neufs par an sont à prévoir d’ici 2020 en Haute-Savoie, c’est à peine 4500 construits cette année sur le Genevois français. L’effort est considérable.

Un frein à l’économie ?

D'ores et déjà on se demande si une pénurie de logements constitue un frein au développement économique du Grand Genève. Nous constatons que tous les avis tendent vers le même constat.

Avec ses lois fédérales et fiscales, Genève a exporté sa problématique de logement vers la France afin de ne pas freiner l’économie genevoise. Pour se loger, ceux qui travaillent en Suisse restent en France ou s’exportent vers le Genevois français. Les employeurs français fulminent devant le manque de logements qui accroit la difficulté de loger leurs jeunes employés payés en euros, et ce malgré le soutient des autorités pour favoriser le logement social ou l’accès à la propriété avec le PTZ. 

Articles liés :
Profitez du nouveau Prêt à Taux Zéro
Les prévisions 2016

Un premier achat?

Un premier achat?Novembre 2015

Profitez du nouveau Prêt à Taux Zéro

L'Assemblée nationale a voté jeudi 12 novembre 2015 dans le projet de budget 2016 l'assouplissement des critères permettant de bénéficier du Prêt à Taux Zéro (PTZ), qui devrait bénéficier à 120.000 ménages, soit deux fois plus qu'en 2015.

Le PTZ facilite l'accession à la propriété des primo-accédants, c'est une aide idéale pour acheter un logement sous conditions : vous ne remboursez que le capital emprunté, sans payer d’intérêts sur le prêt.*

Il permet de financer l'acquisition ou la construction d'un logement destiné à devenir la résidence principale de l'emprunteur. Le logement doit être un logement neuf, un logement ancien avec travaux dans une commune éligible, ou un logement HLM revendu à son locataire.

Le nouveau prêt à taux zéro peut désormais :

  • Financer jusqu'à 40% du montant de l'achat d'un logement neuf contre 26% auparavant
  • Financer un logement ancien à condition de réaliser des travaux d'un coût d'au moins 25% du prix d'achat, possible maintenant sur tout le territoire
  • Bénéficier à un plus grand nombre de ménages grâce aux conditions de revenus légèrement relevées
  • Bénéficier d’un remboursement différé et modulé en fonction des revenus des ménages
  • Etre allongée sur une durée de 20 ans minimum afin de réduire le montant des mensualités

Selon informations communiquées par le ministère du logement et sous réserve du décret d’application.
*Offre soumise à conditions selon la réglementation du Prêt à Taux Zéro en vigueur.

Article lié :
Nos 4 conseils pour bien choisir votre prêt immobilier

Prévisions 2016

Prévisions 2016Novembre 2015

Taux de crédit, environnement fiscal... que nous prépare 2016 pour l’immobilier ancien et neuf ?

Tout d’abord, selon une note de l’Insee de juillet dernier, l’immobilier ancien voit ses prix globalement en baisse au début 2015 alors que sur la même période les transactions repartent à la hausse. Certains y voient déjà une reprise du marché.

Les ventes du neuf à la hausse

Les ventes de logements neufs sont en hausse de 19.3% sur le premier semestre 2015 par rapport au premier semestre 2014. Un effet vertueux du dispositif Pinel, favorable aux investisseurs dont le nombre de ventes a bondi  de 66.2% depuis le début de l’année. En revanche, le nombre d’accédant à la propriété ne progresse que de 5%.

Crédit et fiscalité

Du côté du crédit les taux étaient toujours bas en septembre 2015, soit moins de 3% à taux fixe sur 15 ans. Nous notons même que certains taux qui avaient légèrement remonté lors de l’été sont à nouveau à la baisse.

L’effort fiscal qui semble se concentrer sur les tranches fiscales les plus élevées amène les investisseurs à se reporter sur le dispositif Pinel pour diminuer leur fiscalité et profiter de taux d’intérêt bas. Cette tendance devrait se confirmer en 2016.

Article lié :
Nos 4 conseils pour bien choisir votre prêt immobilier